OSER ET S’APPROPRIER SON BONHEUR

Si le titre de l’article peut paraître énigmatique, le sujet est de tout ce qui à de plus simple. Entre autre, le bonheur. Mais qu’est-ce que le bonheur ? Moi je l’associe à un tout,  à un état qui associe l’équilibre entre l’esprit et le corps, de façon durable avec un sentiment de plénitude, de satisfaction ou de sérénité, mais surtout à la confiance en soit.

Pour ressentir ce bonheur, il faut  le vivre, et donc oser certaines choses pour se « l’approprier »,durablement, mais c’est là qu’est toute la difficulté.

En effet avoir confiance en soit es
t un parcours du combattant, il peut être atteint, voir carrément détruit par le stresse et l’inquiétude dû aux soucis du quotidien (moqueries, remarques déplacés, difficulté à trouver sa voie, ou un travaille…), ce qui crée alors la souffrance. Une souffrance psychique chez certains, physique chez d’autres, ou les deux à la suite. Comment y remédier ?

Pour aimer son corps par exemple, on entend pas mal parler d’astuce comme celle de se regarder à poile, devant son miroir tout les jours, pour repérer ses atouts. Personnellement je l’ai fais à plusieurs reprise, mais principalement avec des vêtements: j’ai essayer tout ce que j’avais de possible et inimaginable dans mes placards jusqu’à trouver des compositions qui m’intéresse (des coupes les plus amples, à celles qui sont près du corps) et ça à marcher, j’ai commencer à me sentir mieux. Puis, je me suis poser la question sur des activités qui me donnent envie, qui me font rêver, et j’ai trouver, puis je me suis lancer. Depuis j’essai de les pratiquer les plus souvent que possible (chose qui n’est pas facile pour certaines situations), moi par exemple, j’aime le volley-ball mais j’ai préférer l’arrêter y’a 3 ans car je voulais me concentrer sur mes études, et à ce moment je n’avais pas de vie. Je ne le montrai pas pour certains mais j’étais triste, stresser, super réservé et effrayer sans aucune confiance en moi sur l’avenir et sur ma réussite. C’est aussi à cette période que j’ai eu de mauvaise phase stylistique par flemme et par l’envie d’être invisible. Je ne pense pas être la plus à plaindre, tout le monde à traverser des hauts et des bas durant son adolescence, mais c’est aussi ce qui nous rend plus fort par la suite.. Aujourd’hui je vais mieux, je travail encore pouvoir m’approprier mon bonheur, en osant certaines nouveautés, ou folies vu mon caractère. Pour le moment je pratique la kizomba, une danse originaire de la Samba. Mais grâce au groupe afronovo, j’ai également découvert l’afrohouse / afrofitnes, une danse sportive  que je compte reprendre prochainement.

17097662_10212229770398969_587725415321252933_o Peut être que certains ont ris en me voyant en vrai à cette événement, ça en étonnera peut être certains de voir cette photo, car oui je ne suis pas du tout à mon avantage dessus (pas maquiller, pas coiffer..en mode « schlague »), mais qu’importe, car après 4 heures de sport intense les plus longues et fatigante de ma vie, ce clicher me montre entrain de  vivre, oser, m’amuser bref… de rayonner.

 

 

Source : LIFESTYLE

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s